Kaitawa est un JDR en ligne ou vous incarnez un personnage doté de pouvoirs magiques uniques completements loufoques.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Valentin Merleau-Ponty, ainsi qu'un poing dans ta figure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin Merleau-Ponty
´´•.¸ NIVEAU 1¸.•´´
avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Age : 31
Age du Perso : 17 ans
Pouvoir : rend et reprend les coups
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Valentin Merleau-Ponty, ainsi qu'un poing dans ta figure   Lun 30 Juil - 12:44

Nom : Merleau-Ponty
Prénom : Valentin
Sexe : Mâle Dominant
Age : dix-sept bougies, mais il n’a pas réussi à toutes les souffler d'un seul coup

Description physique :

Valentin est un petit gars plutôt mignon, quand il n’a pas la tête pleine de gnons. C’est un blond aux yeux bleus, les cheveux en bataille. Il n’y parait pas comme ça, mais il est plutôt costaud, et fier de l’être. Il est en tout cas résistant et endurant. C’est normal avec ce qu’il a pu se prendre depuis sa naissance. C’est un bon gars plutôt souriant, mais qui a tendance à tout comprendre de travers et à se renfrogner au moindre truc louche (selon lui).

Histoire :

Valentin est né dans la banlieue pourrie d’une ville pourrie. Il vit et a toujours vécu dans une tour pourrie, d’un quartier pourri. Cela dit, il s’y plaisait plutôt bien ces dernier temps. Ca n’a pourtant pas été chose aisée dans un premier temps, surtout quand on est dans la seule famille de non-immigrés du coin, et qu’on vous fout toutes les conneries du gouvernement sur le dos.

Bon, et puis quand on a un mauvais caractère aussi, ça n’aide pas. Toute sa vie, Valentin s’est senti agressé, insulté, brimé. C’était parfois le cas, mais c’était souvent de sa faute. Quoi qu’il en soit, le jeune garçon ne connaissait qu’une méthode pour corriger la mauvaise attitude de ceux qui l’embêtaient, il leur tapait dessus. Et ensuite, vu qu’il était petit et qu’il n’était pas nombreux à lui tout seul, ben c’est lui qui se faisait tabasser.

Cela ne l’empêcha pas de continuer, et de s’efforcer d’imposer sa présence par la force. Il aurait pourtant sûrement changé d’avis s’il n’y avait pas eu une manifestation surnaturelle dans l’histoire. En effet, un beau jour, tandis qu’il se battait, ou plutôt, qu’il était battu, le type en face se prit un coup de poing venant de nulle part. Il frappa à nouveau le pauvre Valentin, mais reçu à nouveau le coup, de nulle part. Profitant de la stupéfaction de son adversaire, notre jeune héros se dépêcha de lui donner un bon coup droit dans le nez, mais bizarrement, il se retrouva lui-même au tapis, le nez cassé. Valentin est un garçon qui voit le bon coté des choses dans ce qu’il lui arrive, et malgré la douleur, voyant que l’autre aussi s’était fait péter la gueule, il sourit et rentra chez lui.

Son appartement n’était pas un lieu très accueillant, tout petit qu’il était, en haut d’une tour sans ascenseur. Et c’est toujours lui qui devait monter les courses. Heureusement que sa mère était là, parce que son père, avant ce jour, était plutôt du genre violent. Il s’arrêta soudain ce jour là, étrangement. L’idée de prendre les mêmes raclées que celles qu’il administrait ne semblait pas tellement le tenter. Il ne fut pas pour autant cordial envers son fils, et rendit finalement ses punissions pires encore.

La vie à la maison n’étant pas de tout repos, Valentin passa la majeure partie de son temps dans la rue, où, grâce à son pouvoir et sa hargne (ou en tout cas le fait qu’il n’ait pas peur de s’en prendre plein la tête), il s’imposa. C’est quand il commençait à vivre une vie plutôt peinarde qu’on vint le chercher pour le mettre dans la tour.

Pouvoir : Valentin, qui est un bagarreur invétéré, a un avantage quand il se bat. Chaque coup qu’il prend est pris par celui qui l’a cogné. Petit problème, les coups qu’il donne lui reviennent aussi.


Objets :
¤ Un jouet pour gosse, un robot miniature. Il ne se transforme même pas en voiture, mais il l’aime bien parce c’est un des seuls jouets qu’il a réussi a cacher à son vandale de père.
¤ Le parapluie de sa mère, qu’elle lui prêtait quand il pleuvait et son père n’était pas là pour l’en empêcher. Il représente, quoi qu’on puisse en penser, l’amour de sa mère.
¤ Un bouquin sur les arts martiaux. Valentin ne sait que se bagarrer, mais il rêve de devenir un grand maître d’un sport de combat oriental.
¤ Une boite de pansements, parce que c’est indispensable pour quelqu’un comme lui.
¤ Une grande carte du monde dans un grand étui rond. Il rêve depuis longtemps de voyager et de quitter sa banlieue. Il aime essayer d’imaginer ce qu’il peut y avoir dans les différent pays (bon, il se base sur les couleurs….).


Commment avez vous connu ce forum? Sur tout un tas de forum où il est lié, voire partenaire. Et puis Tour de Jeu aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hymen.bbfr.net
 
Valentin Merleau-Ponty, ainsi qu'un poing dans ta figure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hey ho, let's go ! [ PV ]
» Mon poing dans ta tête c'est une tapette aussi ?! [ Zack ]
» C'est ainsi qu'elle entra dans ma vie [Ashlyn] TERMINE
» Ladon vs Haka & Mattheus
» L'amour rend aveugle ? Pourtant, je vois très bien ma patte dans ta figure si tu ne réponds pas à mes questions...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaitawa :: Archives :: Archives fiches-
Sauter vers: